HISTORIQUE DE L'ENTREPRISE

LES DÉBUTS - L'ESPRIT DES PIONNIERS

L'histoire des remontées mécaniques commence au début des années 50 à Nendaz. Le premier skilift voit le jour en 1952. Puis, la grande aventure débute en 1958, avec l'inauguration de la première télécabine qui reliait Haute-Nendaz au promontoire de Tracouet, perché à 2'200 mètres d'altitude. Cette installation lourde marque le début de l'histoire de Télénendaz.

Du côté de Veysonnaz, l'année 1961 voit la construction de la télécabine Veysonnaz - Thyon qui coïncide avec la création de Téléveysonnaz. Dans la foulée, la société construit également les téléskis Combyre 1 et 2 ainsi qu'une buvette rustique au sommet de la télécabine.

Après une période difficile, la situation s'améliore à la fin des années 60 avec le véritable boom du ski et le développement immobilier des destinations. En 1968, Télénendaz investit CHF 1'700'000.- pour rénover sa télécabine. L'ancien modèle n'offrait plus assez de débit et de confort pour la clientèle toujours plus nombreuse de Nendaz. Les skilifts du départ sont remplacés, de nouveaux sont construits.

LE PARI 4 VALLÉES

En 1976, le grand pas en avant est franchi avec la création des 4 Vallées sous l'impulsion de trois valaisans visionnaires, Rodolphe Tissières (Téléverbier) - Michel Michelet (Télénendaz) et René Fournier (Téléveysonnaz). Le domaine skiable relie Nendaz, Verbier et Veysonnaz. A l'époque, celui-ci offrait 80 installations pour un seul forfait. Une véritable révolution !

Téléveysonnaz construit les téléskis de la Cheminée, de la Tsa et de Combyre 3 puis le télésiège du Greppon-Blanc en copropriété avec Télénendaz. De son côté Télénendaz réalise le télésiège de Novelli, le téléski du Greppon-Blanc et les téléskis de Tortin.

LA CONSOLIDATION

Après la réalisation des liaisons 4 Vallées, les années 80 sont synonymes de consolidation pour Télénendaz et Téléveysonnaz.

Afin de développer encore son offre, Télénendaz se tourne vers le Mont-Fort qui, avec ses 3'330 mètres d'altitude, permet de skier toute l'année. Grâce à une association avec Téléverbier, le téléphérique qui atteint le sommet est inauguré en 1983.

Quant à Téléveysonnaz, elle va construire la télécabine de la piste de l'ours qui est mise en service en 1981. Cette piste mythique accueillera régulièrement des courses de coupe du monde à partir du début des années 90.

Les investissements se portent ensuite vers la rénovation des installations et l'achat de terrains pour garantir le passage des pistes. Pour parer aux caprices de la météo, toujours plus avare de neige, Télénendaz et Téléveysonnaz acquièrent leurs premiers canons à neige. L'avenir confirmera la justesse de ces divers investissements.

Puis, l'installation fétiche de Télénendaz, la télécabine de Tracouet, entre dans le 3e millénaire avec un peu d'avance. En 1992, l'ancienne installation est remplacée par un modèle à la pointe du progrès. 52 cabines de 12 places portent le débit à 1'800 personnes à l'heure et mettent Tracouet à 7 minutes et demie de la station. Durant la même période, plusieurs téléskis sont remplacés par des télésièges.

Les années 2000 sont également caractérisées par des investissements indispensables afin de garantir un confort de transport irréprochable à une clientèle toujours plus exigeante. Ainsi, Télénendaz étend son réseau d'enneigement mécanique à la majorité des pistes-clés du domaine (secteur Tacouet, Novelli, Tortin), la liaison Siviez - Veysonnaz subit un "lifting" apprécié (nouveau télésiège 4 places débrayable à Novelli et dédoublement du skilift du Greppon-Blanc), les restaurants phares de Tracouet et Combatseline font peau neuve.

De son côté Téléveysonnaz remplace en 2005 la télécabine des Mayens par une nouvelle installation 8 places assises d'un débit de 1'600 personnes à l'heure.

Dès 2008, c'est le Mont-Fort, fleuron de notre domaine, qui monopolise toute notre attention. La réhabilitation du skilift des Gentianes, l'introduction de cabines panoramiques sur la ligne au départ de Tortin, démontrent la volonté de Télénendaz de valoriser encore et toujours ce secteur déjà oh combien mythique.

Après quelques années de répit Télénendaz entame en 2013 une nouvelle vague d'investissements. Construction de la télécabine Siviez - Plan du Fou en remplacement du télésiège de Siviez et du téléski du Plan du Fou (2013), réfection complète et installation de sièges à bulle sur le télésiège de Tortin (2014), augmentation de débit de la télécabine de Tracouet à 2'400 personnes à l'heure et réfection de la gare de départ (2015).

LA FUSION

Au printemps 2016, Télénendaz et Téléveysonnaz décident d'unir leurs forces afin de mener à bien leurs destinées.